Global Internet Forum to Counter Terrorism (GIFCT) (Forum mondial de l'Internet contre le terrorisme)

Le GIFCT vise à contrecarrer l’exploitation terroriste des plates-formes numériques afin de maximiser les avantages extraordinaires qu’offre un Internet libre, ouvert et sécurisé.

Le GIFCT a été officiellement lancé en juillet 2017 par quatre entreprises : Facebook, Microsoft, Twitter et YouTube. Il se fonde sur le partage de leurs connaissances et de leurs recherches ainsi que sur leur collaboration technique.

Aujourd'hui, c'est une structure indépendante capable de soutenir et de renforcer la collaboration et les capacités du secteur, dans le but d’empêcher terroristes et extrémistes d’utiliser les plates-formes numériques à mauvais escient.

Faire face à la menace de la violence est un défi majeur qui nous concerne tous. En collaboration avec les gouvernements et des groupes de la société civile, nous pouvons endiguer la propagation du terrorisme et de l'extrémisme, en ligne comme sur le terrain, avant qu'ils n'aient le temps de s'installer.

Objectifs du GIFTC :

Critères d'adhésion

L'un des principaux objectifs du GIFCT est d'établir une norme de référence pour l'ensemble du secteur afin de lutter contre le contenu terroriste en ligne. Les entreprises membres soutiennent l'objectif du GIFCT qui est de contrecarrer de manière significative l'exploitation terroriste de l'Internet, et acceptent les principes suivants :

Les membres s’accordent également sur le fait que les gouvernements ne seront pas en mesure d'éliminer directement le contenu terroriste des plates-formes des entreprises.

Le conseil d'administration du GIFCT déterminera si les candidats respectent ces critères d'adhésion et décidera qui peut être membre. L'adhésion n'est pas automatique.

Après avoir adhéré au GIFCT, les membres peuvent désigner un représentant pour participer à une réunion de coordination mensuelle. Les droits de vote sont limités aux quatre sociétés fondatrices du GIFCT.

Éléments clés

En partenariat avec Tech Against Terrorism, le GIFCT a organisé 12 ateliers à travers le monde. Il a mis en relation plus de 120 entreprises technologiques avec plus de 25 organisations non gouvernementales, 12 organismes gouvernementaux et plus de 100 décideurs, responsables de l'application des lois, représentants de la société civile, experts universitaires et praticiens.

Les participants du GIFCT au Hash Sharing Consortium ont permis d’identifier et de cataloguer plus de 200 000 éléments de contenu terroriste en moins de deux ans. Les entreprises membres peuvent utiliser ces empreintes digitales numériques uniques pour supprimer les vidéos et les images correspondantes, empêcher la propagation virale de contenus extrémistes dans les services et, dans certains cas, bloquer les contenus terroristes.

Plus de 9 200 URL ont également été indiquées comme incluant du contenu hébergé par des terroristes ; il a été possible de remonter jusqu'à leur fournisseur d'hébergement afin de les traiter conformément à leurs modalités et conditions.

En tant que membre fondateur de GIFCT, Facebook a adopté une approche proactive pour lutter contre le terrorisme et les contenus extrémistes violents.

Le GIFCT a pour mission d’empêcher les terroristes et les extrémistes violents de se servir des plates-formes numériques. Le terrorisme est une attaque directe envers les sociétés ouvertes, et contrer la menace de la violence est un défi majeur qui nous concerne tous. Nos entreprises ont acquis une expérience considérable dans la lutte contre les contenus extrémistes et violents sur nos plates-formes, et nous sommes déterminés à jouer notre rôle dans ce défi mondial, en collaborant étroitement avec les gouvernements et les groupes de la société civile qui s'attaquent chaque jour au problème sur le terrain.

Consulter gifct.org