Efforts liés au contre-⁠⁠discours au Royaume‑Uni

Nos efforts liés au contre-⁠discours au Royaume-Uni ont touché plus de 1,1 million de personnes à ce jour. Consultez cette page pour en savoir plus sur les initiatives locales, campagnes, ressources et partenaires de notre communauté.

P2P : défi numérique international Facebook

REACT (Reporting Extremism & Countering Terrorism), University College de Londres

Londres, Angleterre, Royaume-Uni
Londres, Angleterre, Royaume-Uni

Sensibiliser davantage aux indicateurs d’extrémisme violent

L’objectif de cette campagne était d’encourager et d’améliorer la sensibilisation de la communauté aux façons de lutter contre l’extrémisme violent, en fournissant des informations sur les indicateurs d’extrémisme et des ressources pour bénéficier de conseils et signaler ces indicateurs. La campagne était centrée autour d’un site web proposant des ressources sur l’extrémisme violent et sur la marche à suivre pour prendre des mesures à son encontre. Par le biais des réseaux sociaux et d’évènements sur son campus, l’équipe à l’origine de la campagne a engagé le dialogue avec des étudiants, des membres du corps enseignant et des spécialistes du domaine de l’antiterrorisme afin de soutenir leurs efforts.

Vous souhaitez en savoir plus ? Consultez la Page Facebook de REACT.

Consulter la Page Facebook
Plus de 127 000

personnes touchées

Vous souhaitez en savoir plus ? Consultez la Page Facebook de REACT.

Consulter la Page Facebook

Online Civil Courage Initiative (OCCI)

L’OCCI a interagi avec plus de 3,5 millions de personnes et une centaine d’organisations de lutte contre la haine et l’extrémisme dans toute l’Europe.


Au Royaume-Uni, l’OCCI a interagi avec plus de 449 000 personnes dans le cadre d’initiatives comme l’atelier de contre-⁠discours de l’OCCI.

En savoir plus

Lancement de l’OCCI au Royaume-Uni

Londres, Royaume-Uni
Londres, Royaume-Uni

Travailler avec des ONG pour diffuser des campagnes de contre-⁠discours

Facebook a lancé la branche britannique du projet Online Civil Courage Initiative en juin 2017. En travaillant avec des ONG britanniques, l’OCCI souhaite retourner l’utilisation d’Internet par les extrémistes contre eux et pallier aux discours néfastes à coup de discours positifs. À l’occasion du lancement de l’évènement, les participants ont écouté Brendan Cox, dont l’épouse Jo Cox a été assassinée par un fanatique extrémiste l’an dernier, nous parler de la façon dont il utilise Facebook pour rassembler les gens autour de ce que nous avons en commun, plutôt que nous diviser.

Vous souhaitez en savoir plus ? Consultez la page Facebook de l’OCCI.

Consulter la Page Facebook

Vous souhaitez en savoir plus ? Consultez la page Facebook de l’OCCI.

Consulter la Page Facebook

Ressources et recherches

  • Dossier d’informations de l’OCCI sur l’engagement de contre-⁠discours

    Ce dossier d’informations vise à fournir des étapes initiales et des conseils pratiques aux ONG et aux militants de la société civile qui souhaitent contester et combattre les discours de haine et l’extrémisme en ligne.

  • Dossier d’informations de l’OCCI sur les ateliers de contre-⁠discours

    Le Guide d’information sur les ateliers de contre-⁠discours vise à expliquer la méthodologie et la structure des ateliers de contre-⁠discours de l’OCCI. Ce guide comprend des informations et un résumé du rapport de l’atelier d’innovation YouthCAN (2016), un document écrit et publié par l’Institute for Strategic Dialogue.

  • Rapport de démonstration 2015 sur le contre-⁠discours (1re partie)

    Parce que nous sommes fermement convaincus par le potentiel du contre-⁠discours et l’intérêt grandissant pour une approche plus rigoureuse et basée sur des preuves visant à mieux le comprendre, Facebook a demandé à Demos, un panel d’experts britannique, de réaliser une série de rapports de recherche examinant la mesure dans laquelle les différents types de contre-⁠discours sont créés et partagés sur Facebook. Ce court rapport provisoire présente un résumé des observations de la Phase I, au cours de laquelle a été étudiée la façon dont le discours qui remet en question les pages populistes de droite en Europe est créé et partagé. D’autres rapports de cette série examinent le discours et le contenu qui contestent l’idéologie islamiste extrême, au Royaume-Uni et ailleurs.

  • Rapport de démonstration 2016 sur le contre-⁠discours (2e partie)

    En octobre 2015, Demos a publié un rapport, avec le soutien de Facebook, examinant l’activité des groupes de contre-⁠discours et populistes de droite sur Facebook et formulé des recommandations sur la façon dont les groupes de contre-⁠discours pouvaient transmettre leurs messages plus efficacement. Ce court rapport présente un résumé des observations de la Phase II du projet, qui examine de quelle façon le discours qui conteste les propos islamistes extrêmes est produit et partagé dans les différentes parties du monde. Cette étude comparative reprend des données concernant la France, le Royaume-Uni, le Maroc, la Tunisie, l’Indonésie et l’Inde.

Partenaires travaillant ensemble dans le cadre d’initiatives de contre-⁠discours

Vous voulez participer ? Vous aimeriez en savoir plus ? Votre avis nous intéresse.

Nous contacter

Nous contacter

Si vous avez des questions sur les initiatives de contre-⁠discours et les ressources, ou si vous souhaitez nous parler d’un contre-⁠discours que vous avez créé sur Facebook, n’hésitez pas à nous contacter à l’aide du formulaire ci-dessous pour démarrer une conversation. Tous les champs sont requis.

To help personalize content, tailor and measure ads, and provide a safer experience, we use cookies. By clicking or navigating the site, you agree to allow our collection of information on and off Facebook through cookies. Learn more, including about available controls: Cookies Policy